bricole


bricole

bricole [ brikɔl ] n. f.
XIVe; it. briccola, probablt d'un rad. longobard
1Didact. Ancienne catapulte à courroies.
(1578) Courroie du harnais qu'on applique sur la poitrine du cheval; bretelle de porteur.
2Cour. Petit accessoire, menu objet; chose insignifiante. babiole, brimborion. J'ai acheté une bricole pour ton fils.
Loc. fam. Il va lui arriver des bricoles, des ennuis. ⇒ broutille.
3Activité insignifiante, sans importance. Il me reste juste quelques bricoles à faire.

bricole nom féminin (italien briccola, catapulte) Action de bricoler, de gagner sa vie avec de menus travaux. Besogne insignifiante, menu travail : Il fait quelques bricoles dans un garage. Chose sans importance, sans valeur : Il m'a fait cadeau d'une bricole. Populaire. Ennui grave : Il va lui arriver des bricoles. Armement Baliste en usage au Moyen Âge. Bourrelerie Pièce de harnais prenant place sur la poitrine du cheval. Jeux Au billard, carambolage obtenu après que la bille du joueur a touché une ou plusieurs bandes. Pêche Hameçon double ou triple pour la pêche des poissons carnassiers d'eau douce. ● bricole (synonymes) nom féminin (italien briccola, catapulte) Chose sans importance, sans valeur
Synonymes :
Bourrelerie. Pièce de harnais prenant place sur la poitrine du cheval.
Synonymes :
- lanière

bricole
n. f.
d1./d Partie du harnais d'un cheval de trait contre laquelle s'appuie son poitrail.
Par ext. Courroie, lanière pour porter un fardeau, pour tirer une charrette.
d2./d Petite chose sans valeur; occupation futile ou travail mal rétribué. Perdre son temps à des bricoles.

⇒BRICOLE, subst. fém.
I.— HIST. DES ARMES. Machine de guerre, sorte de catapulte composée d'une poutre à cheval entre deux montants, et d'un long ressort que l'on tend au moyen d'une corde ou d'une courroie attachée à une de ses extrémités :
1. Quatre machines nommées bricoles, probablement des espèces de catapultes, portées sur des roues, étaient sur le rivage [de Barcelone].
MÉRIMÉE, Histoire de Don Pèdre Ier, roi de Castille, 1848, p. 261.
Au fig. [Cette machine de guerre permettant de lancer des projectiles à l'abri et à l'insu de l'ennemi] Vx. Ruse, moyen détourné.
II.— P. anal.
A.— [P. réf. au balancement, au mouvement de va-et-vient de la poutre]
1. Fam., cour. Besogne, travail intermittent d'une technique sans garantie et de faible rendement :
2. Il y a un tas de bricoles à faire qui me prendront la journée et la matinée du jour suivant.
PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 1, L'Héritage mystérieux, 1859, p. 389.
P. méton. Résultat du travail intermittent; objet sans importance :
3. Il ne vient ici que les jours de pluie. Les autres jours, il vend des bricoles, à la sauvette.
G. DUHAMEL, Confession de Minuit, 1920, p. 143.
4. Léon, à ce moment-là, voulait vendre aussi un lot de bricoles : porcelaines dépareillées, vieux pots à fleurs, chenêts, ferraille de toute sorte.
MONTHERLANT, Les Célibataires, 1934, p. 828.
Arg. ,,Louage et réparation de voitures`` (ESN. 1966).
Travailler à la bricole. ,,Travailler chez un petit joueur`` (A. SIMONIN, J. BAZIN, Voilà taxi! 1935, p. 214).
2. MAR. ,,Balancement imprimé à un navire par une diminution de stabilité due à un excès de poids dans les hauts`` (JAL2).
B.— [P. réf. à la corde qui sert à lancer le projectile]
1. TECHNOLOGIE
a) BOURRELLERIE
Lanière de cuir que l'on passe autour du cou pour porter des fardeaux, tirer une voiture à bras, etc. Un tambour, au milieu du banc, laissait pendre sa bricole (FLAUBERT, L'Éducation sentimentale, t. 2, 1869, p. 145) :
5. Il voulut que le déménagement s'effectuât sans retard. (...), emprunta une petite charrette, et, avec l'aide de ses amis, il la combla de meubles, s'attela à la bricole...
HUYSMANS, Les Sœurs Vatard, 1879, p. 241.
6. Penché en avant, il pesait de tout son maigre corps sur la bricole qui lui sciait les épaules.
G. DUHAMEL, Confession de Minuit, 1920, p. 97.
♦ ,,Sangle qui sert à soulever les glaces d'un carrosse`` (CHESN. 1857).
,,Partie du harnais d'un cheval de trait contre laquelle s'appuie son poitrail lorsqu'il marche en avant`` (CHESN. 1857) :
7. Un homme crasseux, barbu, le « palefrin », apparaît, portant des bricoles. Il harnache les chevaux, les pousse dans les brancards.
DABIT, L'Hôtel du Nord, 1929, p. 76.
P. métaph. :
8. ... si les vrais représentants de la nation, les honnêtes gens de l'Assemblée et les patriotes avaient laissé faire ces vendus, ils nous auraient déjà remis la bricole; nous pourrions travailler, peiner et souffrir pour eux, comme avant la convocation des États Généraux.
ERCKMANN-CHATRIAN, Histoire d'un paysan, t. 1, 1870, p. 342.
b) CHASSE. Filet de petites cordes ou de fil d'archal en forme de bourse, servant à prendre les grands animaux (d'apr. BAUDR. Chasses 1834).
c) PÊCHE. Longues lignes terminées par un ou plusieurs haims amorcés (d'apr. BAUDR. Pêches 1827).
2. Arg. ,,Double courroie pour immobiliser les bras, non les mains, des malfaiteurs capturés`` (ESN. 1966).
C.— [P. réf. au bond que fait le projectile lancé et au mouvement en zigzag qui en résulte]
JEUX. (Au jeu de paume). ,,Bond que fait la balle qui touche la muraille`` (Mots rares 1965). (Au billard). ,,Coup par lequel une bille touche l'une des bandes avant de frapper l'autre bille`` (Mots rares 1965).
PRONONC. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[]. 2. Forme graph.Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845 et Lar. 19e rappellent l'anc. orth. briccole. Pour le terme de pêche, Ac. Compl. 1842 donne la forme bricolle. Cette forme est mentionnée à côté de bricole pour le terme de pêche dans BESCH. 1845, Lar. 19e (et Nouv. Lar. ill.) ainsi que dans GUÉRIN 1892.
ÉTYMOL. ET HIST. — A.— 1. 1360 brigole « espèce de catapulte (lancée grâce à un balancement du fléau) » (Arch. admin. de Reims, 3, 169 dans QUEM.); 1372 bricole (GUILLAUME DE MACHAULT, La Prise d'Alexandrie, éd. M. L. de Mas Latrie, 1804); l'engin est considéré comme anc. dep. COTGR. 1611; 1440-42 fig. mettre en la bricole « tromper » (LEFRANC, Champ. des Dam., Ars. 3121, f° 104d dans GDF. Compl.); 1536 « moyen détourné, habile » (R. DE COLLEYRE, Dialogue des Abusez, pp. 97-98 dans HUG.); 2. 1583 « zigzag, ricochet » (P. DE CORNU, Œuv. Poét., p. 192, ibid.); d'où 1611 terme du jeu de paume (COTGR.); 1694 de billard (Ac.); 3. 1616 [publ. en 1633] « bagatelle » (MONTLUC, Comédie des proverbes dans Anc. Th. Franç., ix, 63 d'apr. BARB. Misc. 15, n° 10); 4. 1752 p. anal. avec notion de balancement, mar. (Trév.). B.— 1578 « partie du harnais » (LESPINASSE, Statuts des bourreliers dans Métiers de Paris, iii, 474 dans BARB., op. et loc. cit.); 1680 « courroie, sangle » (RICH.); a) 1601, juin chasse « espèce de rets ou de filets pour prendre des cerfs et des daims » (Ordonnance d'Henri IV, Art. IX dans Trév. 1771); b) 1721 pêche (L. LIGER, Nouvelle Maison Rust., Paris, 3e éd., t. 2, p. 488).
A 1 empr. à l'ital. briccola « catapulte », attesté par le lat. médiév. de Gênes aux XIIe-XIIIe s. (Annales Ianuenses, III, p. 100, 13 dans Mittellat. W. s.v., 1582, 9; v. aussi DU CANGE t. 1, p. 749a) et seulement fin XIVe s.-1re moitié du XVe s. en toscan (G. Morelli dans BATT.), prob. issu (avec substitution du suff. -il par le suff. ital. inaccentué -ola) du longobard brihhil « celui qui casse, qui rompt » [la catapulte était destinée à démolir les murailles] que l'on peut déduire du m. h. all. brëchel-, de même sens, seulement employé comme élément de compos. (LEXER), dér. du verbe brëchen « casser », h. all. mod. brechen. A 2 déverbal de bricoler étymol. 1; A 3 déverbal de bricoler étymol. 3; B « courroie », issu de A, la catapulte lançant des pierres à l'aide de cordes et autres éléments.
STAT. — Fréq. abs. littér. :60.
BBG. — BARB. Misc. 15 1936, p. 176. — DE POERCK (G.). L'Artillerie à ressorts mediév. Notes lexicol. et étymol. Arch. Lat. Med. Aev. 1944, t. 18, p. 40. — HOPE 1971, p. 30. — KOHLM. 1901, p. 15. — WIND 1928, p. 39.

bricole [bʀikɔl] n. f.
ÉTYM. 1372; brigole, 1360; ital. briccola « machine de guerre », probablt d'un rad. longobard brikkil « celui qui brise », rétabli d'après le moyen haut all. brëchel (cf. all. mod. brechen « briser »). Guiraud rattache le mot à brique « palet » et au verbe dial. holer, houler (Picardie, Wallonie) « pousser, lancer ».
A
1 Didact. Ancienne catapulte à courroies.
(1578). Courroie du harnais qu'on applique sur la poitrine du cheval; bretelle de porteur (→ Attelle, 1.).
(1721). Pêche. Ligne à deux hameçons.
Régional (Belgique). Lacet, nœud coulant.
N. f. pl. (1601). Chasse. || Bricoles : filet destiné à prendre les cerfs, les daims.
2 (1694; « zig-zag », 1583; mettre en la bricole « tromper », 1440). Jeux. || Coup de bricole : coup, au billard, où la bille frappe la bande avant de toucher l'autre bille. || Jouer de bricole.
Vx. || Par bricole : par raccroc, par ricochet, de seconde main.
1 C'est que vous m'aviez paru, dans votre lettre, n'être instruite (comme vous le dites vous-mêmes) que par bricole (…)
Mme de Sévigné, 1362, 26 août 1693.
3 (1752). Mar. Vx. (Par anal. avec le balancement de la catapulte). Balancement d'un navire dû au poids des manœuvres hautes.
4 Mod. et cour. Petit accessoire, petit objet; chose insignifiante. Babiole. || Je ne peux lui faire un gros cadeau, je lui offrirai une petite bricole. || Cent mille francs, c'est une bricole pour lui. Rien. || Il doit me rester une ou deux bricoles à manger.
2 Enfin le baron, une fois lancé dans ce chemin, ôta son gilet de peau, son corset; il se débarrassa de toutes ses bricoles.
Balzac, la Cousine Bette, Pl., t. VI, p. 271.
3 — Figure-toi que Melle Suzanne n'est pas venue, cet après-midi ! Une mauvaise grippe…
— Si vous voulez que j'en parle à la fille de ma concierge ? dit Mme Marthe. Elle s'occupe un peu de couture… elle pourra toujours nous aider pour les bricoles.
H. Troyat, la Tête sur les épaules, p. 88.
Loc. Il va lui (t') arriver des bricoles, des ennuis (iron., de graves ennuis).
De la bricole : une chose sans importance (→ Peu de chose; fam., de la gnognote).
4 — Dis, c'est pas de la bricole, Dédé. Si t'appelles pas ça de l'actualité, je ne sais pas ce qu'il te faut. Ça fait le dixième suicide d'enseignant en deux mois.
Yanny Hureaux, la Prof, p. 330.
Loc. Argot professionnel. Travail à la bricole. Bricolier, 3.
5 Petit travail; activité, opération insignifiante, sans importance. || Il arrondit ses fins de mois en faisant quelques bricoles à droite et à gauche. Brocante (vx). || S'occuper à des bricoles. || Il me reste quelques bricoles à faire, à terminer, avant de partir.
B (Déverbal de bricoler). Action de bricoler. Bricolage. || C'est le roi de la bricole.
5 Tous bricoleurs ! La fonction a désormais dans nos mœurs son crédit, et dans la langue ses lettres patentes. Il paraît que la « bricole » était une machine de guerre, avant que nous ne nommions ainsi une activité qui s'emploie à pallier l'infortune de la paix, à faire de presque rien quelque chose.
Colette, De ma fenêtre, 19 déc. 1940, p. 46.
DÉR. Bricoler, bricolier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bricole — BRICOLE. s. f. Cette partie du harnois d un cheval de carrosse, qui passe sous les coussinets, et qui s attache de côté et d autre aux boucles du poitrail. Des bricoles neuves. f♛/b] On appelle aussi Bricoles, Certaines longes de cuir dont se… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bricole — BRICOLE. s. f. Partie d un harnois de cheval de carrosse. Des bricoles neuves. On appelle ainsi certaines longes de cuir dont se servent les porteurs de chaise pour porter la chaise. Bricole, Au jeu de la courte paume, c est le retour de la balle …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bricole — Bri*cole , n. [F.] (Mil.) A kind of traces with hooks and rings, with which men drag and maneuver guns where horses can not be used. [1913 Webster] 2. An ancient kind of military catapult. [Webster 1913 Suppl.] 3. In court tennis, the rebound of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bricole — (a French word coming from italien briccola , coming from high German brëchel ), may refer to:* a military engine for casting heavy stones to destroy the walls of a fortress, also called trebuchet, with split counterweight * also a term in tennis …   Wikipedia

  • Bricōle — (fr., spr. Brikohl) Ab , Rück Wiederprall. Daher Bricoliren einen Gegenstand treffen, nach dem man nicht unmittelbar schießt, sondern das Geschoß erst schräg an eine Mauer wirst, daß es an dieser abprallend den Weg nach dem Gegenstande nimmt. So… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bricole — Bricole, das Abprallen, besonders der Kanonenkugel; bricoliren, abprallen, Umschweife machen; Bricoleschuß, Kanonenschuß, schräg gegen eine Mauer abgefeuert, so daß die abprallende Kugel seitwärts weiter fliegt …   Herders Conversations-Lexikon

  • bricole — (bri ko l ) s. f. 1°   Dans l art militaire du moyen âge, sorte de catapulte ou de mangonneau. 2°   Terme de jeu de paume. Bond que fait la balle lorsqu elle a frappé une des murailles.    Au jeu de billard, coup par lequel la bille jouée touche… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BRICOLE — s. f. Partie du harnais d un cheval de trait, contre laquelle s appuie son poitrail lorsqu il va en avant. Une bricole neuve, une bricole usée.   Il se dit aussi de Certaines longes ou lanières de cuir dont se servent les porteurs de chaises pour …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Bricole — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Bricole », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) bricole, une pièce d artillerie médiévale… …   Wikipédia en Français

  • BRICOLE — n. f. Partie du harnais d’un cheval de trait contre laquelle s’appuie son poitrail lorsqu’il va en avant. Il se dit aussi de Certaines longes ou lanières de cuir que l’on passe sur les épaules et qui servent à porter une civière, des seaux, etc.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.